Portrait d’un avenir technologique par Michael Azaria

Portrait d’un avenir technologique par Michael Azaria

« De nombreux jeunes vont à l’école uniquement par pure formalité, et par conséquent, ne s’investissent pas assez dans la recherche de solutions aux défis auxquels est confrontée leur communauté, d’où leur dépendance envers le gouvernement pour régler leurs problèmes », a déclaré Michael Azaria, finaliste du Concours de l’innovation pour l’Afrique 2020 de l’UAT.  Les ambitions et l’amour d’Azaria pour l’humanité sont animés par l’intime conviction qu’en réalité, les gouvernements sont certes responsables du bien-être de leur peuple, mais pour une raison ou une autre, ils sont aux prises avec une multitude de défis, de sorte que tous les problèmes ne peuvent être tous jugés prioritaires, notamment des problèmes fondamentaux qui ne peuvent non plus attendre d’être résolus par des générations futures.

Ce jeune homme de 22 ans, né et élevé à Goma en RDC, n’est pas un jeune adulte comme les autres.  Dès sa tendre enfance, Azaria est doté d’un esprit critique et d’analyse, et il nourrit une passion pour la technologie. Son père le remarque et à l’âge de 12 ans, il lui achète son premier ordinateur portable, c’est le début de son aventure, admet-il volontiers, vers l’innovation qui l’a mené jusqu’ici.

En grandissant, Azaria a compris que la plupart des défis de la communauté pouvaient être résolus grâce à la technologie. Le coût élevé d’Internet au Congo lui pose un problème, car une grande partie de la population n’y a pas accès. La conséquence, parmi tant d’autres, vient du fait que le Gouvernement n’a pas intégré la technologie dans le système éducatif, ce qui entrave davantage la marche du pays vers le développement socioéconomique. Cet état d’esprit, en plus de sa passion, l’ont poussé à se spécialiser en génie mécanique au lycée à l’Institut technique et industriel de Goma (Don Bosco). Il poursuit actuellement ses études en vue d’obtenir un diplôme en génie logiciel, ainsi qu’un diplôme spécialisé en réseau et communication à l’Université d’Afrique de l’Est, Baraton. Il prend pour principal modèle le PDG de Tesla, Elon Musk.

Quand la République démocratique du Congo a confirmé son 1er cas de coronavirus le 10 mars 2020, Azaria a estimé qu’il devait faire plus que respecter simplement les mesures de sécurité. Il a estimé qu’il avait un rôle beaucoup plus important à jouer dans la lutte contre la pandémie, eu égard de son expérience en matière d’innovation. Il a également compris très tôt que les informations sur la pandémie, ses moyens de prévention et ses modes de transmission pourraient permettre d’éviter une augmentation de la propagation du virus. La plupart du temps, les informations fiables du gouvernement sont diffusées principalement par le biais des médias grand public, Facebook et Twitter. Azaria a remarqué que la communauté avait du mal à recevoir des renseignements en temps opportun, et que de nombreuses personnes fondaient leur opinion sur des ouï-dire, car la plupart d’entre elles, en particulier les plus âgées, n’ont pas accès aux plateformes de réseaux sociaux.  Toutefois, WhatsApp était à cette période le moyen de diffusion d’informations le plus largement utilisé.

WhatsApp est une plateforme de réseaux sociaux bien connue de la population congolaise. Ayant constaté l’importance des informations communiquées par le gouvernement, le besoin réel, et ses propres connaissances sur l’application, Azaria a décidé de mettre au point l’application CoviDRC, conçue principalement pour la population de RDC ayant accès aux smartphones. Grâce à cette application, il voudrait permettre la notification des nouveaux cas et le suivi des informations sur des cas suspects. L’application a deux volets: l’utilisateur et l’administrateur, où l’utilisateur peut signaler un cas, trouver des informations sur le Centre de traitement le plus proche, visualiser les mises à jour sur les cas dans leur région et avoir accès aux numéros d’urgence. D’autre part, l’administrateur, qui sera géré par le service gouvernemental en charge des nouveaux cas de COVID-19, peut voir en temps réel la personne qui signale un cas et peut la tracer à l’aide de la fonction de géolocalisation de l’application.

Aussi exceptionnelle cette invention soit-elle, Azaria n’avait pas les moyens de la déployer tout seul; il avait besoin de soutien. Un jour, pendant ses pérégrinations pour entrer en contact avec son gouvernement, par le biais du ministère des TIC du Congo, il est tombé sur l’appel à candidatures du Concours de l’innovation pour l’Afrique 2020 de l’UAT. Convaincu que cela pouvait l’aider à obtenir le soutien nécessaire pour son innovation, il a immédiatement postulé au Concours. Pour lui, c’était l’occasion rêvée pour faire connaître son innovation au monde entier et présenter son application au bon auditoire, qui l’aiderait à réussir sa mise en œuvre.

Azaria se souvient encore de sa présentation devant le jury. Il l’a fait avec autant de persuasion qu’à la fin de son exposé, aucune question ne lui a été posée.  Depuis lors, la réaction du jury le jour de sa présentation a renforcé sa confiance en son innovation.

A la cérémonie de remise des prix, Azaria était certain de gagner. Bien qu’il n’ait pas été le grand vainqueur, Azaria pense que cette opportunité était la première étape dans sa quête pour résoudre les défis mondiaux grâce à l’innovation.

Aujourd’hui, Azaria prévoit de développer son innovation à plus grande échelle et de la rendre applicable à d’autres urgences. Michael est également fondateur, directeur et développeur d’applications mobiles chez Go-Ahead Technologies, spécialisée dans le développement des logiciels.  Il travaille actuellement sur divers autres projets, dont un système de contrôle de la circulation conçu pour aider les autorités à surveiller la vitesse des véhicules du service public. Il a hâte de travailler avec les diverses parties prenantes des TIC pour obtenir les conseils et le soutien nécessaires.

Le Concours de l’innovation pour l’Afrique 2020 de l’UAT a été organisé en partenariat avec Huawei Technologies Company Limited – le sponsor officiel du Concours, ainsi qu’Intel Corporation, GSM Association, l’Union internationale des télécommunications, le Ministère égyptien des Communications et des Technologies de l’information, Broadband Infraco SOC Limited et RCD Afrique.

Contact de M. Azaria 

Top
WeCreativez WhatsApp Support
Our support team is here to answer your questions. Ask us anything!
???? Hi, how can I help?
X

Send this to a friend